Tendance et Innovation

Comment faire venir des touristes dans son restaurant

  • 22 octobre 2018
  • 8min

Avoir un site internet multilingue

Pour les touristes qui cherchent un restaurant dans leur prochain lieu de villégiature ou proche de leur rendez-vous d’affaires, le site internet constitue bien souvent la première vitrine de l’établissement. A défaut de pouvoir demander des précisions en direct, il faut leur faciliter la tâche en leur permettant de naviguer sur un espace accessible dans une langue qu’ils comprennent. Si le restaurateur ne peut traduire qu’une seule partie, il doit choisir le menu qui constitue l’offre principale de son établissement et sera une bonne entrée pour le référencer sur les moteurs de recherche des pays d’où viennent ces touristes et autres businessmen en déplacement professionnel. Le menu en plusieurs langues doit également figurer à l’entrée du restaurant et être aussi proposé lors de la prise de commande.

Disposer d’un logiciel de réservation en ligne

Avec le décalage horaire, il n’est pas toujours aisé pour des voyageurs de planifier leur venue au restaurant par téléphone. La problématique de la communication se pose aussi quand celui qui répond pour noter la réservation n’est pas très à l’aise dans une autre langue. Résultat, les erreurs peuvent conduire à un mauvais accueil à cause de mauvaises compréhensions des deux parties qui auraient pu être évitées. Avoir un email de contact peut être une possibilité pour limiter ces quiproquos, mais il ne garantie pas aux clients d’avoir une réponse rapide. La solution ? Un module de réservation en ligne qui pourra indiquer les créneaux et nombre de couverts disponibles à la date souhaitée. Le requérant peut notifier lui-même les informations relatives à d’éventuels régimes ou allergies alimentaires, voire des préférences de placement ou des besoins spéciaux (chaise enfant, tables en terrasse, etc.).

Travailler avec des influenceurs internationaux

Aujourd’hui, la notoriété d’un restaurant passe souvent par les réseaux sociaux de ceux qu’on appelle les foodistas, passionnés de nourriture. Grâce à leur photos de plats, leurs Stories de dégustation, leurs vidéos des cuisines et autres montages visuels qui ne nécessitent souvent pas de traduction, ils font la pluie et le beau temps sur de nombreuses scènes culinaires et peuvent transformer une table d’auteur en un endroit incontournable où il faut venir manger. Les restaurateurs ont tout intérêt à attirer l’oeil aiguisé et le palais affuté de ces influenceurs, notamment internationaux, pour qu’ils partagent quelques visuels de leur venue à leur communauté. Pour toucher ceux suivent ces personnalités du web, les professionnels de la restauration peuvent aussi leur proposer des collaborations (qui passent souvent par une rémunération à hauteur du nombre des fans de leurs pages) via un jeu-concours pour trouver l’ingrédient secret d’une recette, un sondage pour voter pour le meilleur plat d’une carte ou encore un code promotionnel sur une réservation à des heures creuses.

Contacter les guides de références dans les pays visés

Le Michelin, le Zagat, le Gault&Millau, le Lebey, le classement 50Best, les colonnes des grands quotidiens locaux, etc. : les critiques et journalistes culinaires professionnels qui travaillent pour ces titres et bien d’autres restent encore aussi très lus. Il apparaît donc essentiel de travailler avec une agence de relations publiques en local ainsi qu’une agence de presse pour toucher cette autre catégorie d’influenceurs et les inviter à venir goûter les plats signatures du restaurant. Attention, avant de choisir un professionnel de la communication, il faut vérifier ses références pour s’assurer que son carnet d’adresses fonctionne auprès de la presse et des guides gastronomiques.

Gérer les avis des clients laissés sur le web

Google, TripAdvisor, Yelp, etc…Il est nécessaire de revendiquer toutes ces plateformes publiques qui référencent son restaurant, de compléter voire de corriger les informations et surtout, de surveiller les avis qui sont laissés dessus. Car dans certains pays d’où viennent les touristes, ces sites où sont publiés des commentaires sont pris au pied de la lettre et constituent de véritables argumentaires dans la prise de décision du lieu où manger à l’étranger. En majorité, les clients vont plus facilement confiance aux avis des ressortissants de leur pays qui s’expriment sur leur ressenti après une visite dans tel ou tel restaurant. En cas de retour négatif, le restaurateur ou chef de cuisine doit répondre pour s’excuser ou expliquer les éventuelles causes d’une mauvaise expérience pendant le service.

Comment faire venir des touristes dans son restaurant

Les voyageurs d’un jour, les clients internationaux d’affaires ou les étrangers amateurs de bonnes tables peuvent être d’excellent vecteurs promouvoir son restaurant à l’échelle d’une région, d’un pays voire d’un continent. Voici quelques conseils pour les inciter à (re)venir dans son restaurant.

Vous aimerez aussi lire...

Commentaires